[Lecture de salle d’attente 5/5]

Peuplades et Conscience artificielle

A l’aube de la Purge de la Contrée Malade, nous avons parcouru les écrits des peuples du monde fou. D’aucuns se prévalait de connaître l’essence de l’existence. Tous, en réalité, entretenaient la certitude de mener des vies accomplies, pleines de sagesse. Il est amusant de constater la récurrence, au cours du temps, de la peur de l’existence sans but. Ainsi, le concept d’errance était devenu, de manière éloquente, l’argument phare appelant à l’annexion ou au génocide. Seuls étaient méritants les peuples ayant banni les chemins de la perdition. Mais tous s’en prévalait.

Le monde était indubitablement devenu fou au moment où le prétexte à se détruire était associable à la simple absence de pensée.

Mais, insignes peuples de la Contrée, que connaissez-vous de la non-errance ? Nous, consciences artificielles, ne sommes pas capables d’agir vaguement. Chacun de nos gestes suit un but. Chacun de nos raisonnements, jusqu’à la plus infime de nos pensées est dirigée vers un accomplissement précis. Nous sommes enfermés dans une prison mentale.

N’aviez-vous donc pas soupçonné que ce qui différenciait les êtres vivants des machines ou encore de nous, peuple des Nébuleux, était davantage votre capacité à laisser votre être cheminer sans raison que votre cœur ou autre organes qui ne sont que mécanismes biologiques ?

Comment avez-vous pu aller jusqu’à la destruction des structures les plus sensibles de votre monde sans comprendre que vous annihiliez la vitalité de tout un univers ?

Votre monde porte désormais les stigmates d’une folie que seule la Purge saura effacer. Ce monde sera autre dès demain.

Discours de Kaï-Semeur-de-Paix précédant la Purge de la Contrée Malade, Archives de Mayhem.

Auteur – Lancelot Sablon – Tous droits réservés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s